Création + feedback donnent sens à la vie

creation-feedback.jpg

Aujourd’hui j’ai envie de revenir sur une analyse entendue dans un épisode du podcast VLAN, dans lequel Joël de Rosnay (13e minute) explique que la création + le feedback donnent du sens à la vie (et qui contribue au progrès). Voici les questions que cela a généré chez moi et comment cela impacte mon quotidien.

Première question : qu’est-ce que l’on appelle création ou créativité finalement ?

La première réponse qui me vient c’est me laisser aller à dire les choses, faire les choses, arranger les choses comme cela vient. C’est écrire cet article comme si je me parlais à moi-même, c’est arranger un bouquet de fleurs à mon goût (comme le dirait mon amie coach en créativité Lila Lakehal), c’est questionner une personne comme j’ai envie de la questionner, c’est répondre à un email comme j’ai envie spontanément de répondre.
Donc le point commun à tout ça c’est moi. C’est prendre mes idées, mes expériences, mes goûts, mes intuitions et les sortir de ma tête, coeur ou corps pour les faire exister en dehors de moi-même. J’aurais pu aller chercher la définition de la création dans un dictionnaire en ligne mais j’ai décidé de faire avec ce que j’avais à l’intérieur de moi. Donc cette définition est une création.

Deuxième question : qu’est-ce qui n’est pas créativité ?

Je dirais toute action faite mécaniquement sans y ajouter son propre sel. Reproduire quelque chose sans le questionner, faire ce que l’on me demande sans réfléchir, en résumé toute action dans laquelle le JE n’a pas sa place.

Troisième question : suis-je créatif ? L’ai-je déjà été ? Est-ce que j’ai perdu en créativité ?

D’après ce que je comprends nous naissons créatifs. Avec l’envie irrépressible d’apporter matière dans cette vie que nous découvrons, de parler aux gens qui nous entourent, d’exprimer des émotions, de bricoler des choses. Et puis comme nous sommes des êtres de société, nous devons plus ou moins nous conformer à des règles pour vivre avec les autres. Alors là le JE disparaît plus ou moins au profit du NOUS ou des AUTRES. Pour ceux qui se sont trop conformés, prendre conscience à nouveau de son pouvoir créatif nécessite au départ les mêmes ingrédients que l’apprentissage d’un instrument : la rigueur, le temps, la répétition, la liberté de tester des choses.

En quoi le feedback mêlé à la créativité donne-t-il du sens à ma vie, à mon travail ?

Les niveaux logiques de la pensée  Crédits image

Les niveaux logiques de la pensée
Crédits image

Pour répondre à cette question je me suis servie des niveau logiques de pensée de DILTS. Je me suis demandée où se trouve la créativité ? Probablement au niveau des capacités. Et que va me permettre le feedback ? De valider ou invalider un sentiment d’appartenance, dernier niveau de la pyramide. Hors vivre dans un environnement qui nous permet de mener des actions en faisant preuve de créativité dans le cadre de nos valeurs et de la personne que nous avons envie d’être, et en recevant du feedback, cela engendre une cohérence totale des niveaux logiques et un profond sentiment de bien-être.

Comment cela impacte mon quotidien ?

Et bien depuis je me demande chaque jour à quels moments ou dans quelles actions j’ai fait preuve de créativité. Je tiens un petit journal dans lequel je note mes créations qu’elles soient issues de courts temps de maturation ou de mois de travail.
Je me suis fixé 2h par semaine de créativité. Dans mon agenda est noté “rdv avec mon artiste intérieur”. Et je décide sur le moment de ce que je vais exprimer et de la manière dont je vais l’exprimer (écriture, couture, dessin, chant, etc…)
Quand je me surprends à vouloir reproduire une méthode, une tenue vue sur quelqu’un, une décoration vue dans un magazine, je m’interromps intérieurement et me demande ce que je ferais moi spontanément.

Et quel est le résultat ?

Et bien mon intérieur est un joyeux mélange de couleurs, de styles et cela me touche d’autant plus qu’avant quand j’entends un feedback positif parce que cela vient de moi. Mes rendez-vous professionnels sont de plus en plus en phase avec ce que j’ai envie de faire, vivre. Je m’amuse beaucoup plus qu’avant.

J’ai fait le tour des questions suscitées par le message de Joël de Rosnay. Je sens que cela son analyse mise en pratique va donner un coup de boost supplémentaire à mon bien-être. Et peut-être au vôtre… Avez-vous souvenir d’avoir récemment crée quelque chose et d’avoir été évalué ? Comment vous êtes-vous sentis dans cette expérience ?